La reconnaissance des titres au RNCP

Le centre Arnika est actuellement en demande de reconnaissance des diplômes suivant auprès de l’organisme FRANCE COMPETENCE:

  • Praticien(ne) en mssages et relaxation bien-être
  • Naturopathe, Conseil en hygiène de vie

L’enregistrement du titre au RNCP permetrait d’amener un cadre professionnel au métier de naturopathe, conseil en hygiène de vie, et de Praticien(ne) en massages et relaxation bien-être, de les structurer et de leur donner un gage de qualité aux professionnels qui l’exercent.

L’efficacité de la démarche est aussi une reconnaissance claire par rapport au référentiel métier et aux attentes des professionnels du secteur.

Pour autant, l’école restera vigilante au fait que chaque élève certifié se sente responsable de ses actes et soit digne de cette reconnaissance dans l’exercice de son métier.

Evolutions des métiers

Les métiers de praticien en massages et relaxation bien-être, ainsi que celui de Naturopathe, Conseil en hygiène de vie,  ont bien évolué ces deux dernières années, dans le sens ou les clients ne demandent plus un simple massage, ou de simples conseils, mais sont en quête d »une véritable  pour trouver l’équilibre intérieur.

Avisés par la presse, les émissions de télé ou de radio, ils sont de plus en plus au fait de ce que leur propose le marché du bien-être, à travers toutes les techniques de relaxation, et souhaitent y participer.

Ex : émission sur France 5 « Allô Docteurs », « les pouvoirs extraordianiares du corps humains » présentées, entre autre par par Michel Cymes et Marina Carrère d’Encausse/

La tendance est donc à une ouverture de ces métiers aux nouvelles techniques de relaxation, de nouveaux protocoles de massage efficaces contre le stress et les tensions du corps afin de répondre aux exigences des clients. En plus des gestes de relaxation, le praticien de bien-être travaille avec un certain nombres d’outils comme les odeurs, les ambiances, les voix, pour amener le client à un meilleur lâcher prise, à lutter contre sa fatigue et ses tensions musculaires.

Le métier de naturopathe, conseil en hygiène de vie, quant à lui, répond aujourd’hui à une demande de plus en plus croissante de clients qui veulent comprendre l’impact de leur hygiène de vie sur leur état général, et ne plus se sur-médicamenter pour le moindre ennuie de santé.

Tout cela est possible grâce à une actualité riche en informations, que ce soit via la presse ou le pole médicale, sur l’importance d’une vie saine dans la prévention des maladies, notamment les maladies dites de « civilisation » (obésité, maladies cardio vasculaires, diabètes, certaines tumeurs…)(sources INSEE).

 

Procédure de certification

REGLEMENT GENERAL DES SESSIONS D’ÉVALUATION

Pour l’obtention du titre de

PRATICIEN(NE) EN MASSAGES ET RELAXATION BIEN-ETRE

et

NATUROPATHE, CONSEIL EN HYGIENE DE VIE

Modalités de régulation des processus d’évaluation menant à la certification :

Ce document fait acte des processus qui sont mis en place par l’école Arnika, afin d’assurer le fonctionnement correct des évaluations menant à la certification.

A chaque étape, le responsable de l’école Arnika est entièrement responsable des actions menées et des résultats obtenus. A chaque étape, il peut décider de la continuité ou de l’arrêt du processus des évaluations, en justifiant ses choix aux candidats et aux jurys par courrier ou mail.

  1. Programmation des sessions d’évaluation.

1.1. Procédure d’habilitation du jury

 

Justifier d’au moins trois années d’expérience professionnelle dans le métier visé par le titre

Compléter la demande d’habilitation

Transmettre la demande accompagnée d’un curriculum vitae à l’adresse suivante :

 

Ecole ARNIKA

1 rue Antoine Becquerel

31140 Launaguet

1.2. Programmation prévisionnelle.

L’école Arnika communique, à travers son site internet, aux membres du jury ainsi qu’aux candidats, la programmation prévisionnelle des sessions d’évaluation. Les évaluations ayant toujours lieu la dernière semaine de formation, quelque soit le titre préparé.

1.3. Mise en œuvre opérationnelle de la programmation.

Information des candidats et du jury : l’école Arnika transmet par mail aux candidats et au jury, deux mois avant le déroulement de la session d’évaluation, les informations suivantes :

  • les dates de début et de fin de la session d’évaluation
  • le lieu de déroulement de la session d’évaluation
  • le nombre de candidats
  • le nom du responsable de session

Aucune session d’évaluation ne pourra être organisée si elle n’a pas été programmée

L’école Arnika informe le jury lorsque des modalités particulières d’organisation des sessions (durée des épreuves, aides techniques…) sont prévues pour des personnes handicapées.

  1. Organisation des sessions d’évaluation.

Préalablement à la tenue de chaque session d’évaluation, le responsable de session dûment désigné dans la demande d’agrément, s’assure que les conditions matérielles du déroulement des épreuves définies dans le référentiel de certification sont mises à disposition du jury et des candidats, à savoir :

  • des locaux appropriés pour l’ensemble des épreuves
  • du matériel, des équipements, et des outils ou accessoires nécessaires à la mise en situation professionnelle

–  les documents requis par le référentiel de certification de chaque spécialité du titre professionnel, servant à l’appréciation des candidats par le jury.

Le responsable de session dispose, préalablement à la session des éléments suivant :

– un pli d’évaluation contenant :

– un dossier technique d’évaluation « Organisateur » qui précise les modalités d’organisation de la session

– un sous plis cachetés à ouvrir le jour de la session contenant :

  • un dossier technique d’évaluation « Candidat »
  • un dossier technique d’évaluation « Jury ».

2.1. Chaque session d’évaluation est placée sous l’autorité du responsable du responsable de l’école Arnika

Un procès-verbal est établi pour toute session d’évaluation ayant donné lieu à convocation. Il est transmis au responsable de l’école Arnika.

2.2. Convocation des candidats aux sessions d’évaluation.

L’école Arnika inscrit à la session d’évaluation, les candidats qui en font la demande.

15 jours avant la date des évaluations, l’école Arnika porte à leur connaissance le lieu, la date, l’heure et la nature des épreuves, par lettre remise en mains propres contre décharge et, par voie d’affichage sur le centre de formation. La convocation précise que le candidat doit se munir de sa con- vocation, d’une pièce d’identité et de la tenue professionnelle prévue dans le référentiel de certification.

Ces informations sont communiquées aux candidats au moins un mois avant la tenue des sessions d’évaluation relatives aux titres professionnels.

2.3. Convocation des membres du jury.

15 jours avant la date des évaluations, l’école Arnika convoque les membres du jury dûment habilités pour le titre professionnel visé. Cette convocation se fait par mail.

  1. Déroulement des épreuves.

3.1. Vérifications préliminaires.

Avant le début de session d’évaluation, le responsable de session s’assure qu’au moins deux membres du jury habilités sont présents pour évaluer les candidats.

Dans le cas contraire, la session d’évaluation est reportée. Le responsable de la session d’évaluation consigne cette information dans le procès-verbal. Dans ce cas, l’école conserve les plis d’évaluation en sécurité afin que ceux-ci puissent être utilisés lors de la session de remplacement.

Pour être autorisé à participer aux épreuves, le candidat doit présenter sa convocation ainsi qu’une pièce d’identité. Il doit par ailleurs être muni de sa tenue professionnelle si prévue au référentiel de certification.

Avant chaque épreuve, le responsable de session vérifie l’identité de chacun des candidats, constate les absences éventuelles et en informe le jury. Ces absences sont consignées par le responsable de session dans le procès-verbal de session d’évaluation.

En cas de retard d’un candidat, le responsable de session apprécie l’opportunité de l’autoriser à passer l’évaluation sans modifier l’horaire de fin de l’épreuve.

A l’ouverture des plis, le premier jour de la session d’évaluation, le responsable de session et un/une candidat(e) inscrit(e) à la session s’assurent que les plis sont cachetés. Dans le cas contraire, la session d’évaluation est annulée. Le responsable de session consigne cette information dans le procès-verbal. Le responsable de session vérifie que le contenu des plis correspond aux modalités d’évaluation prévues par le référentiel de certification du titre professionnel visé.

3.2. Surveillance des épreuves.

Le responsable de session organise la surveillance des épreuves pour lesquelles la présence du jury n’est pas requise par le référentiel de certification du titre professionnel visé. Un formateur qui a été chargé de la formation ou de l’accompagnement d’un candidat ne peut assurer la surveillance de la session d’évaluation à laquelle participe ce candidat.

  1. Délibérations et notification des résultats.

En cas d’absence des membres du jury, le responsable de la session d’évaluation dresse un procès verbal. Le responsable de l’école Arnika peut autoriser la tenue d’une nouvelle session.

Le jury ne peut valablement délibérer que si au moins deux de ses membres sont présents.

4.1. Délibérations des membres du jury.

Les membres du jury délibèrent en dehors de toute autre présence.

Le responsable de session s’assure que le jury dispose :

  • des résultats des évaluations
  • des rapports professionnels

L’ensemble de ces éléments fonde la décision du jury pour la délivrance du titre.

Pour garantir leur impartialité, les membres du jury ne doivent pas évaluer, ni participer aux délibérations concernant les candidats avec lesquels ils entretiennent, ou ont entretenu, des liens tenant à la vie personnelle ou professionnelle.

Un formateur ayant assuré la formation ou l’accompagnement d’un candidat ne peut faire partie du jury chargé d’apprécier celui-ci.

4.2. Établissement du procès-verbal.

A l’issue de la session d’évaluation, le jury établit le procès-verbal signé par l’ensemble de ses membres sur lequel figure pour chaque candidat la décision du jury. Le contreseing du responsable de session atteste du bon déroulement matériel des épreuves.

4.3. Notification des résultats.

Le responsable de session adresse l’original du procès-verbal au responsable de l’école Arnika

Sur le fondement de ce procès-verbal et après vérification de la conformité des conditions de déroulement de la session d’évaluation aux dispositions les régissant, le responsable de l’école Arnika établit et signe les parchemins de certification et les communique aux candidats concernés en main propre ou par voie postale.

Il notifie également leurs résultats aux candidats n’ayant pas validé le titre professionnel

Le responsable de session affiche la liste des candidats ayant validé un titre au sein des locaux de l’école.

4.4. Modalités de délivrance matérielle de la certification.

Le responsable de l’école Arnika édite les parchemins de certifcation au nom des candidats ayant validé le titre professionnel.

Ces parchemins sont remis en main propre ou envoyé par courrier à l’adresse du candidat, dès leur émission.

4.5. Conservation des procès-verbaux et des parchemins.

Le responsable de l’école Arnika conserve une copie des procès verbaux ainsi que des parchemins.

 

  1. Rattrapage / Réclamation Recours / Fraudes

 

5.1. Rattrapage.

Les candidats non reçus pour la certification ont la possibilité de rattrapage sur les prochaines épreuves d’évaluation, et ce dans un délai d’un an sans avoir à suivre une nouvelle formation

Ils doivent pour cela en faire la demande au responsable de l’école Arnika.

5.2. Réclamations et voies de recours.

Les irrégularités affectant les conditions d’organisation ou de déroulement des sessions d’évaluation, constatées par un candidat ou un membre du jury sont signalées immédiatement au responsable de l’école Arnika.

Celui-ci peut prononcer l’annulation de la session d’évaluation par décision motivée.

Lorsqu’un candidat conteste la régularité des conditions d’organisation ou de déroulement d’une session d’évaluation et que le responsable de l’école Arnika refuse de prononcer l’annulation de la session d’évaluation, ce refus ne peut faire l’objet d’un recours.

Les candidats absents aux épreuves sont autorisés à s’inscrire à une nouvelle session d’évaluation dans un délai d’un an sans avoir à suivre une nouvelle formation.

Le responsable de l’école Arnika leur communique la date de la prochaine session qu’il organise.

5.3. Fraudes.

Les auteurs de fraudes et tentatives de fraudes commises à l’occasion des sessions d’évaluation conduisant au titre professionnel, encourent une sanction.

Cette sanction peut aller de l’exclusion immédiate des épreuves à l’interdiction de se représenter à celles-ci pendant une durée d’un an à compter de la date de notification de la sanction par le responsable de l’école Arnika.

La sanction est prononcée et notifiée par le responsable de l’école Arnika au vu d’un rapport établi et signé par le jury ou par le responsable de la session d’évaluation lorsque la fraude ou la tentative de fraude est constatée par le surveillant de l’épreuve. Ce rapport est mentionné dans le procès-verbal de la session d’évaluation.

Lorsque la constatation de la fraude a lieu après la session d’évaluation, le titulaire du titre professionnel, peut se voir retirer celui-ci par décision motivée du responsable de l’école Arnika

Les candidats convaincus de complicité de fraudes ou de tentatives de fraudes encourent les mêmes sanctions.